Index du forum Hors sujet

Pour tout ce qui n'a pas sa place ailleurs.

Reconversion Horlogerie

Messagepar fofocb » 19 Jan 2022, 00:45

Bonsoir,
Dans un premier temps je voulais simplement vous dire que je suis TOUT NOUVEAU sur le forum et je ne souhaite vraiment pas déranger, je sais pas du tout si je suis au bon endroit pour poster ceci c'est ma première fois sur un forum, si jamais ce n'est pas le cas merci de me signaler où je pourrais poster mon sujet merci :)

Aujourd'hui j'ai 23 ans je travaille dans le commerce sur la région bordelaise depuis maintenant 4 ans, je suis simplement titulaire du BAC et j'ai grandement envie d'aller voir ailleurs. Je passe pas mal de temps sur des pages instagram, sur des videos de montages/démontages/ réparation de montres, je me suis fait un petit atelier (avec les moyens du bord made in AliExpress, un jour promis j'achèterai chez Bourgeon) pour réparer mes modestes quartz et mettre à jour une montre gousset familiale.

J'ai donc pour projet, cela fait 2 ans environ que j'y pense, de me former à l'horlogerie à travers une reconversion professionnelle.
En sachant mon âge, je suis encore tout jeune, avez-vous des pistes ou connaissez-vous quelqu'un qui pourrait m'aiguiller vers la meilleure formation? Est-il nécessaire de partir me former en Franche-Comté? Vers quoi dois-je me diriger? Je prend vraiment tout conseil.

Merci d'avance pour vos réponses et bonne soirée!

(Bon il s'avère que toute à l'heure j'ai envoyé ce message aux modos parce que je connaissais rien au forum j'en suis désolé :icon_respect:
fofocb
 
Messages: 2
Inscrit le: 18 Jan 2022, 19:12

Re: Reconversion Horlogerie

Messagepar timhorlo » 19 Jan 2022, 01:01

Je fais court car peu de temps ... Mais l'école de fougère est vraiment bien. J'en connais quelques uns qui viennent de là-bas et vraiment très bon.
En plus je connais un des profs, je bossais avec lui il y a quelques années.

voici un lien : https://www.fac-metiers.fr/faculte-des-metiers-javene/fougeres/certificat-de-qualification-professionnelle-horloger-qualifie-diplome-suisse-wostep-3-200-heures

Il y en a d'autre mais je ne sais pas ce dont tu as le droit, pas sûr que tu puisse rentrer en CAP (quoique), sinon à Morteau le lycée a de bon profs. Je ne connais pas trop les autres endroits. Bonne recherche msp_thumbup
Avatar de l’utilisateur
timhorlo
Curieux
 
Messages: 55
Inscrit le: 18 Avr 2021, 22:55

Re: Reconversion Horlogerie

Messagepar Ressort » 19 Jan 2022, 02:12

Fougères: excellent, diplome Wostep: bien reconnu à l'étranger, spécialement pour bosser en Suisse.
Morteau: idem mais pas Wostep. Diplomes français (CAP-BMA-DMA)
Paris: lycée Diderot, idem.

Pour info, il y a un lycée horloger à Merignac, proche de Bordeaux. Le coût du logement et de la vie quotidienne est bien à prendre en compte lors de la formation, c'est une part non négligeable du budget global.

Fougères fait des examens d'entrée pour détecter les potentiels. Si on a déjà touché des brucelles, ils le verront et recalent. Ils souhaitent du frais, sans habitudes.

Le CAP se prépare en 2 ans, mais parfois en 1 an en formation pour adultes. Usinage, pendulerie, réveil, montre de poche, quartz, un peu de montre méca ensuite.
Le BMA 24 mois aussi, mais parfois en 1 an en formation pour adultes avec Bac général + CAP horloger en prérequis. Comme le CAP mais plus poussé, et avec de la conception.
Le DMA (ou DNMADE récent) c'est ensuite, conception mais en théorie c'est plus poussé. Ceux qui arrivent sur dossier en DNMADE sans avoir jamais touché à l'horlogerie son largués en 2 mois.

Le diplome est important mais il ne fait pas tout; il sera bien sûr impossible de faire autant d'établi et de stages sur 24 mois que sur la moitié...
Je connais des "simples" CAP (2 ans) qui dépassent de très loin des DMA (6 ans).

En Suisse, un CFC d'horloger (il y en a plusieurs différents) est le diplome basique. Les Suisses considèrent notre BMA +/- comme son équivalent. Plutot moins car ce n'est pas Suisse :mrgreen: . Soyons honnêtes, un gars qui sort déjà de sa 1e année de CFC, qui n'a fait que de l'usinage est franchement bon au tour ou à la lime. En 3e année, il est balaise déjà sur les échappements de montres.

Il faut voir en rdv avec la section formation continue/formation adultes locale du lycée qui t'intéresse, ce qui est faisable financièrement, dossier à constituer etc.

A méditer :
Actuellement c'est le gros creux de la vague avec le COVID en vente horlogère (donc forcément en production). Ca l'est réellement depuis 2010-2012, il y a un frein dans les embauches horlogères, malgré ce qui est proclamé par les entreprises.

Et quant au SAV, la priorité de la clientèle n'est actuellement pas de faire réparer ses montres ou pendules.
La très haute horlogerie (grand minimum style PP/VC, jusqu'à nolimit style pièces platine avec diamants) n'est pas concernée par les conséquences économiques du COVID, hormis dans les ventes touristiques.

En France, beaucoup d'élèves horlogers décrochent en cours de route, ou peu après, par manque de stages validés, de débouchés, ou débouchés corrects.
Une grande partie fait souvent des stages ou bosse ensuite dans les trucs peu qualitatifs style Montre Service.

Le travail en Suisse (sauf à bosser chez un indépendant) en généralement très cadré, mais très peu motivant. Le salaire est Suisse, important si on convertit en €, mais c'est faible si on vit à Genève par exemple. Et il faut apprécier la vie à long terme en Suisse, sur tous ses aspects.

Paradoxalement, les élèves en reconversion sont plus opiniatres et motivés sur le long terme. Ce qui ne signifie pas pour autant que les débouchés pro sont meilleurs.

Un bon plan peu exploité pour l'instant, pourrait être d'avoir un BMA en France et d'aller s'expatrier en Asie où il y a une forte population anglophone, style HK/Taiwan. La demande est grandissante là bas, avec beaucoup de potentiel et moins de personnes formées.
MP si besoin ;)
Ressort
Fou furieux
 
Messages: 2073
Photos: 0
Inscrit le: 01 Juil 2013, 22:16

Re: Reconversion Horlogerie

Messagepar Ishtar » 19 Jan 2022, 11:47

Merci ressort pour ton avis, c'est très intéressant :Canotier:

(Bon, ça me concerne peu, parce que j'ai un métier que j'adore -fruit d'une autre passion, d'ailleurs)

Envoyé de mon BBE100-4 en utilisant Tapatalk
Seiko - ZRC - Marathon - Sinn - Helm - Damasko
Pour mes revues et mes petits mods, cliquer ici
Pour l'état de mon établi, cliquer ici
Et, pour mon chemin horloger, cliquer ici
Et... Merci LeNissart pour l'avatar !
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
Fou furieux
 
Messages: 2271
Inscrit le: 15 Juil 2017, 19:28

Re: Reconversion Horlogerie

Messagepar timhorlo » 22 Jan 2022, 15:07

Ressort a écrit:En Suisse, un CFC d'horloger (il y en a plusieurs différents) est le diplome basique. Les Suisses considèrent notre BMA +/- comme son équivalent. Plutot moins car ce n'est pas Suisse :mrgreen:



:186d5539: :186d5539: :186d5539:
Avatar de l’utilisateur
timhorlo
Curieux
 
Messages: 55
Inscrit le: 18 Avr 2021, 22:55

Re: Reconversion Horlogerie

Messagepar fofocb » 31 Jan 2022, 23:30

Merci énormément pour les conseils, j'approfondi mes recherches ça l'a été d'une grande aide pour les pistes à exploiter ;) convaincu que ma voie se trouve dans l'horlogerie malgré les difficultés du aux crises, je vais sérieusement me pencher dessus.
fofocb
 
Messages: 2
Inscrit le: 18 Jan 2022, 19:12


Retour vers Hors sujet

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité