Index du forum Modification, réparation et entretien

Tout sur les mods, les customs, le démontage, le remontage, le réglage et l'huilage de nos chères breloques.

Nettoyage !

Messagepar sbig77 » 03 Aoû 2013, 09:54

Bonjour à tous,

Suite au sujet concernant le huilage que j'ai débuté hier :
http://www.lallement.com/Montres/viewtopic.php?f=5&t=7556

on attaque le nettoyage car j'ai également plein de questions :
- quels produits utiliser ? (car chacun a l'air d'avoir sa petite recette !)
- une cuve à ulstrason premier prix comme celle-ci http://www.pearl.fr/maison/nettoyage-et-entretien/menage/nettoyeur-a-ultrasons_PE4666.html#avis_client est-elle suffisante ou pas ?
- y a-t-il des pièces qu'il ne faut jamais nettoyer ?
- comment vous organisez vous avec les différents bains car, il n'est pas questions (en tous cas pour moi) de mettre tous les éléments en même temps car je serai incapable de m'y retrouver ensuite ;) ?

Sinon, j'ai eu confirmation par ibutchjp qu'il utilisais les produits suivants pour le nettoyage : http://horlogreen.com/ et qu'il en était tout à fait satisfait. Même si je ne suis pas un écologiste militant et convaincu (loin de là), quand je peux éviter d'utiliser des produits trop toxiques à la maison, j'évite ... Quelqu'un d'autre a-t-il eu l'occasion de les tester ?

Voilà, je crois que j'ai fait le tour des questions qu'un débutant comme moi peut se poser, il y a déjà du boulot ...

Comme d'habitude, merci par avance de vos réponses.
Avatar de l’utilisateur
sbig77
Dément
 
Messages: 5149
Photos: 0
Inscrit le: 30 Juil 2013, 08:28

Re: Nettoyage !

Messagepar Philgrand » 03 Aoû 2013, 16:59

Essence c , pas cher bonne à tout faire, ne jamais utiliser dans une machine à ultrasons directement dans la cuve.
Petit pot de bébé avec un peu d essence, eau dans le bac à ultrasons petits pots fermés dans le bac = moins de risque.
Avatar de l’utilisateur
Philgrand
Passionné
 
Messages: 492
Inscrit le: 23 Mai 2012, 10:42
Localisation: À trois pas du Louvre Lens

Re: Nettoyage !

Messagepar Ressort » 03 Aoû 2013, 17:18

Bonjour,

sbig77 a écrit:- quels produits utiliser ? (car chacun a l'air d'avoir sa petite recette !)


Comme toujours ! :mrgreen:
Comme le huilage, toutes les écoles et méthodes co-existent.


- une cuve à ulstrason premier prix comme celle-ci http://www.pearl.fr/maison/nettoyage-et-entretien/menage/nettoyeur-a-ultrasons_PE4666.html#avis_client est-elle suffisante ou pas ?


(Juste le temps de sortir mon blabla d'intro consensuel habituel : "je fais comme ci/bons résultats et je déconseille la méthode B mais d'autres qui font la B trouveront cela très bien" etc. )

Je vais être honnête, la machine est pas chère, on la trouve parfois à 20€ dans les promo genre Aldi/Lidl, c'est dire la marge appliquée...
Mais c'est plus rapide de prendre un billet de 35€ et de le déchirer d'emblée. Un copain pendulier en avait essayé il y a 7-8 ans, en se disant c'est pas cher, pour quelques rares montres/par an ça suffit. Ca a marché 3 mois, puis fini. Sous garantie, re-exemplaire neuf. Ca a tenu 2 utilisations.

En horlogerie, y'a pas de secret, on croit faire une bonne affaire, outil pas cher = outil qui fera de la m****. Sans prendre le top, il faut savoir ce qu'on veut et dégager un budget minimum, même pour un amateur.
Un professeur me disait souvent "je ne suis pas assez riche pour acheter des mauvais outils".

Le prix le moins cher en neuf chez Elma, ca doit être dans les 250€ de mémoire, pour la ligne Elmasonic. Ca fait un boulot excellent, et tiendra des années, même en fonction 12h/j: http://www.elma-ultrasonic.com/fr/horlogerie.html. Ca se vend en France, chez les fournituristes, ou même sur Ebay, un peu plus cher.

Sinon, en neuf, il y a les trucs à ultrasons (US) chinois ou indiens d'Ebay, pareil, c'est la loterie. Un autre copain (horloger hobbyiste) en a un, belle capacité, grosse cuve d'un litre, affichage LCD, des potards partout, mais ca n'a jamais nettoyé correctement, et il y a des contacts intermittents, peut être soudures mal faites ?

Restent les occases d'US:
- Sur ebay.de plutot, recherchez en Elma (--> Ultraschallreinigung)
- Les US dérivés: utilisés pour nettoyer les Rotring. Mars-Staedler en faisait. C'est pas recherché car inconnu, mais ca sera mieux que les trucs à 30€. Demandez chez les prothésistes dentaires, parfois ils en ont à bazarder.
- les cuves plus anciennes, avec le générateur d'US à coté, la cuve de l'autre, limite avec un transfo en plus. Vieillot mais ca marche très bien.

Il y a aussi les appareils avec des paniers à rotation, le plus ancien principe:
- sur les brocantes, on trouve des "Toutun" françaises qui ont plusieurs dizaines d'années, c'est vieux c'est crasseux mais ca marche. 100% manuel, des bocaux avec les prodiots nettoyants, un moteur, on fait tourner le panier motorisé dans un bocal, puis un autre etc.
- en neuf (1k€) ou en rare occase, il y a la SuperElite d'Elma, franchement pas mal. Semi-pro., pas forcément d'intérêt pour faire 3 montres par mois.
- chez Greiner il y a des machines sur ce principe qui sont pas mal, parfois en occase.
- après on tape dans le pro, >2k€, ACS900 Greiner, RM90 Elma, etc. tout est automatisé, aspiration possible des émanations, programmes. On met les pièces dans les paniers, on lance la machine, pendant ce temps on s'occupe des pièces d'habillage, on revient 20 mn après, les pièces sont nickel.

A noter, pour un débutant, même pour un pro, le nettoyage à la main: cheville bois, pinceau doux, essence C, soufflette, suffit largement pour la plupart des fois.
C'est juste que les machines automatisées permettent de gagner du temps pour un pro. Or le temps est gratuit et extensible pour un amateur, alors qu'un patron a un tarif horaire minimum à garder pour tout juste commencer à ne plus être déficitaire. Ceci explique cela.

De plus à la main, cela permet d'apprendre à bien vérifier la propreté, de savoir insister avec attention, de manipuler les pièces sans casse ou perte, d'être concentré sur le détail infime, et de ne pas passer à côté de quelque chose.

Je conseillerais de le faire à la main, de façon bien consciencieuse (cheviller à fond les rubis !), et après pas mal de mvts de montres, pourquoi pas, mais pas forcé non plus. Surtout qu'en machine, il faudra bien utiliser au minimum un bain de lavage et un de rinçage, et ensuite sécher, le tout avec les manipulations à chaque phase. Le temps qu'on croit gagner est finalement perdu.

En théorie, les cuves à ultrasons sont utilisées pour la pendulerie uniquement. Les machines à rotation pour les montres.

- y a-t-il des pièces qu'il ne faut jamais nettoyer ?


Les pièces de théâtre .

... :occasion18:

Image


On ne met pas les aiguilles, le cadran non plus. Les pièces en matière synthétique, faut voir selon la matière si c'est compatible avec le produit.

Plein d'avis et de méthodes différentes, mais faut souvent si ca marche bien, éviter de toucher au ressort moteur, donc par extension au barillet.
Une manuelle, on teste jusqu'à ce que ca bloque, ca fait dans les 6-7 tours ou plus, l'arbre entraine bien le ressort, pas de bruit suspect: ok, on laisse de coté. On nettoiera rapidement l'extérieur, la denture, on lubrifie les pivotements couvercle/arbre/tambour, basta. Une automatique, pareil, mais on écoute/sent si la bride glisse bien.
D'autres ouvrent, nettoient avec le ressort, huilent, referment. D'autres font pareil en changeant systématiquement le ressort. D'autres changent l'ensemble du barillet à chaque révision (Breitling par exemple). Beaucoup de méthodes donc.

L'ancre aux ultrasons, même sans chauffer, ca peut être ok, comme donner des palettes au fond du bocal et l'ancre de l'autre côté. Loterie.
Le spiral/balancier, possible mais il faut plutot éviter. Un séjour de 20 mn dans l'essence C suffit.

Au début évite de nettoyer en machine les pièces vraiment petites ou légères: blocs antichocs, ressorts fils, micro-vis, paillon. Garde les à l'oeil et nettoie ça à la main.

Certains revêtements de pièces n'apprécient pas les US. Et il faut éviter avec les pièces anciennes, la dorure au mercure n'aime pas.
Jamais d'alcool sur les pièces de montre fixées à la gomme laque: ellipse, palettes. L'alcool dissolvant la gomme laque.

En entreprise, pour nettoyer, j'utilise ce qui est fourni par la boite: RM90 pour le mouvement, un bac à ultrason pour boitier/bracelet.
En dehors, à la main et/ou ultrason. Selon la montre, la saleté, soit c'est tout essence C, soit c'est Elma 1/9 aux ultrasons + rinçage essence C.

- comment vous organisez vous avec les différents bains car, il n'est pas question (en tous cas pour moi) de mettre tous les éléments en même temps car je serai incapable de m'y retrouver ensuite ;) ?


Si tu ne te sens pas pour l'instant de différencier les pièces, utilise en machine des mini paniers séparés (une pièce avec sa vis par exemple).
D'où l'intéret aussi d'apprendre à d'abord nettoyer à la main et de prendre le temps. On sort la pièce de la boite à cases, on la nettoie, on sèche, on contrôle, on replace dans la case.

Sinon, j'ai eu confirmation par ibutchjp qu'il utilisais les produits suivants pour le nettoyage : http://horlogreen.com/ et qu'il en était tout à fait satisfait. Même si je ne suis pas un écologiste militant et convaincu (loin de là), quand je peux éviter d'utiliser des produits trop toxiques à la maison, j'évite ... Quelqu'un d'autre a-t-il eu l'occasion de les tester ?


Je ne connais pas, mais comme M&P en vend, ca doit être plutôt pour les horloges. L'ancienne recette classique était ammoniaque (peu), alcool (peu), savon noir (pas mal) et eau chaude (qsp une casserole). Ca marche bien et c'est pas cher. Sinon il y a d'autres produits, plus ou moins aisés d'utilisation.

Oui, les produits toxiques il faut bien sûr éviter, mais surtout les utiliser de façon raisonnée, adaptée et ne pas respirer ça à plein nez. Faut être vigilant, mais pas parano.
Les horlogers du 18è siècle vivaient souvent assez vieux, les anciens du 20è s idem, bien qu'ayant respiré de l'ammoniac, du pétrole, du benzène, du CFC, du trichlo, du MEK, etc. :drool: sans les CHST actuels. Les produits font frémir, mais les conditions d'utilisation étaient quand même encadrées, et les quantités minimes, même si répétées.

Une pièce fréquemment aérée et 5 mL d'essence C dans un benzinier/petit pot fermé ne te feront pas tourner la tête, pas d'inquiétude. Par contre, le nez à 20 cm d'1 L, oui.
L'essence C (pas A, pas F, pas xyz, pas à la station) se trouve par 1L pour quelques €, en droguerie, chez Casto etc. Quelques mL suffisent pour nettoyer une montre, tu changes l'essence quand il y a des saletés, ou systématiquement, ca te fera quelques années d'utilisation j'imagine.
Ressort
Fou furieux
 
Messages: 1743
Photos: 0
Inscrit le: 01 Juil 2013, 22:16
Localisation: Ile de France

Re: Nettoyage !

Messagepar lesmontres » 03 Aoû 2013, 18:20

Merci pour le partage de tes connaissances, donc au final ce que je retiens c'est que faire la technique méthodique à la main et surtout en prenant notre temps reste ce qu'il y a de mieux pour nous amateurs!...
Avatar de l’utilisateur
lesmontres
Modérateur Global
 
Messages: 28908
Photos: 20
Inscrit le: 14 Juin 2012, 21:50
Localisation: Les plages du Sud Ouest

Re: Nettoyage !

Messagepar sbig77 » 03 Aoû 2013, 18:44

Alors là, chapeau bas Ressort, une nouvelle fois, on sent à la fois le pro et le passionné qui s'exprime :icon_respect:

Comme pour tes précédentes interventions c'est hyper clair et super concret pour le débutant que je suis et pour les autres qui ne manqueront pas de te lire après ... bon, j'arrête les compliments sinon, tu va être obligé de changer de chaussures ;)

Pour ma part, en tant que modeste amateur débutant, je vais me contenter d'essence C, de chevilles de buis, d'un pinceau et d'une soufflette ... (il va falloir que je me fasse une liste pour avoir tout sous la main lorsque je m'attaquerai à mon premier chantier).

Juste une dernière petite précision, combien de temps, faut-il laisser tremper les pièces avant d'attaquer à la cheville de bois (j'imagine que cela dépend de la saleté mais, en moyenne) ?

Sinon, je pense, pour les modos, qu'il pourrait être intéressant d'épingler les trois sujets (polissage, huilage et nettoyage) afin d'avoir une mini base de données pour les débutants qui arrivent sur le forum. =
Avatar de l’utilisateur
sbig77
Dément
 
Messages: 5149
Photos: 0
Inscrit le: 30 Juil 2013, 08:28

Re: Nettoyage !

Messagepar Ressort » 03 Aoû 2013, 22:03

lesmontres a écrit:Merci pour le partage de tes connaissances, donc au final ce que je retiens c'est que faire la technique méthodique à la main et surtout en prenant notre temps reste ce qu'il y a de mieux pour nous amateurs!...


De rien. Juste se souvenir que c'est une méthode parmi d'autres, ni meilleure ni pire, mais elle me convient jusqu'à maintenant. Et je trouve qu'il serait sympa d'avoir les méthodes d'autres personnes d'ici, pour varier les points de vue :thumbsup:

Oui, le tout à l'essence C, c'est encore le plus adapté à tout point de vue pour un débutant je pense.


sbig77 a écrit:Juste une dernière petite précision, combien de temps, faut-il laisser tremper les pièces avant d'attaquer à la cheville de bois (j'imagine que cela dépend de la saleté mais, en moyenne) ?


Pour le matos, il y a une liste très bien faite sur Horlogerie Suisse.

Oui, ça dépend, comme toujours. Tu peux essayer différentes choses et voir ce qui te convient :
- le tout (même ancre et balancier) dans le benzinier, trempette 20-30 mn, après tu sors et nettoies au fur et à mesure. Après un temps, c'est bien d'y passer, car ca apprend à se dépatouiller avec les différentes pièces, surtout avec les vis. Sur un 2824/2892 par exemple, c'est très simple, elles sont bien distinctes.
- de la boite à cases, tu sors les pièces d'une ou deux cases à la fois, tu les mets d'un coté du benzinier chacune, elles font trempette, tu sors la 1e case, la 2 trempe toujours, tu remets une 3e et sors la 2e, etc pour avoir toujours une case trempette durant le nettoyage manuel d'une autre, pour gagner un peu de temps.
- attaquer chaque pièce sans trempette, mais faut forcer un peu sur le pinceau et la cheville, il y a toujours un risque je trouve.
- possibilité de commencer par nettoyer les pièces les plus sensibles d'abord (échappement, mobiles) et en dernier les plus sales (barillet, mise à l'heure).

Pas de cheap genre je prends des cure-dents pour cheviller, ca plie, ca casse, on ne peut pas les tailler, c'est trop fin. On achète des chevilles de bois.

Eviter évidemment de mettre un mobile fragile dans le benzinier et de jeter pile dessus une platine, c'est pas top.

Pour bien cheviller les rubis, on taille la cheville de bois en style de "pointe longue à 3 faces", avec 3 coups de lame. Ca agira comme une fraise en fait. On passe la pointe verticalement dans le trou du rubis, on tourne la cheville (en appuyant un peu, pas comme un âne non plus), on regarde le rubis et la cheville, qui a pris une forme de petit pivot, en épousant la forme du trou. Cheville un peu sale, on retaille, on repasse, jusqu'à obtenir une cheville 100% propre. On fait ça de chaque côté du rubis, ses 2 cotés doivent être nickels et brillants à la loupe. Après, coup de pinceau avec essence sur la platine/pont, coup de soufflette de chaque coté, on utilise les brucelles pour manipuler et maintenir la pièce sur l'établi, faut pas qu'il reste de traces d'essence ou de saleté. Ca doit être joli à voir en somme.

Pour les paresseux :mrgreen: , qui se disent que la montre n'est pas sale, que le chevillage ne sert à rien, ils tomberont toujours une fois sur une montre avec des huiles gommées (résinifiées, dures), qui ne partiront qu'au chevillage manuel. De plus, cela permet de constater la tenue du rubis sur la platine, ou s'il n'est pas fendu ou cassé.

Palettes d'ancre/dents de roue d'échappement, surtout si la montre n'a jamais été nettoyée, c'est bien de les passer un peu au rodico (sans essence) ou sur de la moelle de sureau (avec essence), car en sortant de fabrique, un traitement spécial y est appliqué. Au 1er nettoyage, ca fait un mini-résidu noirâtre ensuite, qui restera et peut entraîner des soucis d'amplitude par la suite.
On peut aussi passer prudemment les pivots des mobiles dans la moelle de sureau, ca marche bien.

Les contre-pivots d'antichoc souvent c'est difficile de bien les tenir en nettoyant. Pour leur face plate, on peut les maintenir avec un doigt et on les frotte sur un papier, ca nettoie bien.

Utilisation du Rodico en nettoyage au minimum vraiment, car ça laissera toujours des micros résidus. Encore moins Rodico + essence, sinon ca le fait fondre.


Bien maintenir la pièce est important, ca évite que ca s'envole. C'est comme avec le marteau, mieux vaut quelques coups de soufflette bien appliqués que 50 inutiles.
Je rappelle que pour manipuler ou nettoyer, on pose l'ensemble spiral/balancier à plat, avec pont vers le bas, le spiral par dessus, sinon les pivots seront en porte à faux, risque de casse.

Pour faire trempette au spiral/bal, on tient ça dans le même sens, par le pont, et on dépose doucement au fond du benzinier. Si on le dépose dans l'autre sens, en le ressortant, l'essence va "maintenir" le balancier dedans, pendant que vous tirerez le pont, ca risque d'étirer le spiral.

Le plus simple donc pour éliminer les soucis potentiels, c'est de ne pas prendre de risque :mrgreen:
Ressort
Fou furieux
 
Messages: 1743
Photos: 0
Inscrit le: 01 Juil 2013, 22:16
Localisation: Ile de France

Re: Nettoyage !

Messagepar sbig77 » 04 Aoû 2013, 08:29

Encore merci pour ce partage et toutes ces nouvelles précisions qui vont m'être bien utiles.
Avatar de l’utilisateur
sbig77
Dément
 
Messages: 5149
Photos: 0
Inscrit le: 30 Juil 2013, 08:28


Retour vers Modification, réparation et entretien

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités