Index du forum Montres pour gens normaux Plongeuses et sportives

Les montres conçues pour le sport, la plongée et la vie au grand air.

[COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisement

Messagepar Ishtar » 18 Jan 2021, 01:38

Pour faire écho au sujet « Mais non ! ce n’est pas la même » ici : viewtopic.php?f=3&t=22972 voici la comparaison entre deux « c’est pas la même » :walk: :walk:

J’ai répondu à ce sujet en disant « jamais deux fois la même montre, de la même génération ». Ce qui permet de vous présenter les deux Monster du jour : la vieille et la dernière.

Soyez les bienvenus, les copines et copains, vous voilà au pays des Monsters ! :angel4: :angel4:


Pour commencer...

Je raconte souvent que la première fois que j’ai vu une Seiko Monster, je l’ai trouvé absolument horrible… C’était au début du temps ou je m’intéressais aux montres : à l’époque j’aimais les chronos et je pensais que toutes les montres étaient à pile.
J’ai beaucoup lu, je me suis documentée, j’ai affiné mes choix, j’ai appris… Bref, aujourd’hui, je n’ai plus une seule montre à pile et pas un chrono… Comme quoi difus_banana difus_banana

Et la deuxième fois que j’ai vu une Monster ? J’étais déjà plus sure de mes choix et je suis tombée amoureuse... :koggy:
La Monster, elle correspond à tout ce que j’aime dans une montre : automatique, lunette qui permet la mesure du temps, un look de fou, un bracelet acier, un lume au top, couronne vissée et surtout une constitution donne l’impression qu’elle est juste incassable. msp_love msp_love


Je me suis donc mise en quête (avant que les Monster reviennent à la monde), et j’ai trouvé une SKX779 (c'est-à-dire une Monster première génération). Elle date de 2000, la lunette était bloquée, elle avait vécue, mais vu ce que je comptais en faire, elle était parfaite pour moi. On est début 2018, j’ai enfin trouvé ma compagne de baroud !

J’ai eu une autre Monster, après. Comme la SKX779 me semble parfaite, je récidive avec une Sea Monster (SRP581J1) trouvée pas chère sur le bar d’en face. La même que la SKX779 mais avec des index en forme de dent et cerclés, un 4r36 à la place du 7s26 et surtout une lunette de dingue qui passe du bleu au noir. J’ai fini par la revendre, puisque je préférais la SKX779 et que j’avais besoin de faire de la place dans ma boite.

Trop similaires, finalement, et la SKX779 avait plus de charme à mes yeux : il se passe toujours quelque chose quand je la porte, alors… Mais l’arrivée de la Monster V4 a un peu changé la donne. Je la vois plusieurs fois, je regarde des vidéos… Et puis, en souvenir de cette Sea Monster qui est partie, je me dis que finalement, la seule Monster doit être la SKX779.

Mais elle revient à chaque fois dans mes questionnements : elle s’est définitivement embourgeoisée, même le boitier n’est pas tout à fait le même, peut être qu’elle saura trouver sa place… J’hésite encore après l’avoir passée au poignet.
Et puis une superbe occas’, je craque : au pire, elle repartira, comme la V2. :arrow: :arrow:


Bref, l’occasion de vous faire un petit RETEX entre ces deux Monsters, la V1 et la V4 !

Avant tout chose, pour les amateurs de Monsters, je vous invite à faire un tur ici : https://www.60clicks.com/ultimate-seiko ... ors-guide/ c’est un guide de toutes les versions de monsters (avec toutes les éditions limitées) jusqu’en 2016.

La SKX779 a été produite entre les années 2000 et 2012. La version que j’ai est dotée d’une lunette acier et un cadran noir, c’est la version originale… L’équivalent de la Stan Smith blanche et verte, quoi ! :mrgreen:

La SRPD25 est produite depuis 2019. La version que je vous présente est doté d’un cadran bleu soleillé, d’un boitier acier et dune lunette avec un revêtement en titane carboné.


Le cadran

Image

Le cadran de la SKX775 est simple et lisible. Noir profond, avec l’indication des minutes à côté les index. Le Seiko est à 12h (un peu haut à mon humble avis). A 6h se trouve les mentions « AUTOMATIC » et « DIVER’S 200m ». En bas de cadran se trouve les indications de mouvement, traditionnelles chez Seiko. Toutes les indications sont imprimées sur le cadran, en blanc. Le guichet date est cerclé.

Pour la SRPD25, le cadran est d’un magnifique bleu soleillé. En terme de couleur on est un plus proche de la couleur de la NY0040 blue que du bleu traditionnel de chez Seiko (c’est le côté bleu pétrole qui me fait dire ça). Le soleillage est plutôt en forme arrondie. Pour les mentions, on retrouve le « Seiko » à 12h (un peu plus bas que sur la SKX779), le X de Prospex, les « AUTOMATIC » et le DIVER’S 200m » à 6h. En bas de cadran se trouvent les mêmes indications de mouvements. A noter, les écritures sont imprimées en argenté pour cette version.

Pour les deux versions, la date et le jour sont présentes à 3h, disque noir pour la SKX779 et disque blanc pour la SRPD25.


Le chapter ring

Similaire sur les deux versions, c’est l’une des caractéristiques des Monsters. Ce chapter ring très large, mangé par les index.


Les index

Image

C’était l’une des principales évolutions entre la Monster 1 et la Monster 2 : les index sont désormais cerclés. Si la V2 les avait transformés en triangles, ils ont retrouvé leur forme traditionnelle pour les versions suivantes.
Les index ont été rallongés pour la version 4, ils sont moins trapus que pour la V1. Sinon, ils sont vraiment très similaires.


Les aiguilles

Image

Image

Les traditionnelles aiguilles en flèches de la Monster ont subit un petit embourgeoisement. Pour la version 1, elles sont simples et blanches. Pour la version 4, elles sont brossées.


Le verre

Même verre pour les deux versions : du hardlex, made in Seiko. Je trouve personnellement que c’est une bonne chose pour une tool watch comme elle. Avec la forme de la lunette (on va y revenir), le verre est bien protégé donc il prend très peu de coup. Perso, la SKX779 a vécu la guerre plusieurs fois et a juste une seule rayure sur le verre…
A noter, l’horrible cyclope dont elle est désormais pourvue.


La lunette

Image

Image

C’est une des caractéristiques de la Monster : une lunette énorme, avec une super préhension, un marquage des minutes sur l’ensemble de la lunette, 120 clicks, une bille de luminova à 12h et surtout une forme extrêmement ingénieuse.

C’est vraiment ce que j’aime sur cette montre : l’ingéniosité pour qu’elle puisse survivre à toutes situations (on retrouvera ça sur le boitier également). La lunette, à première vue, est quasi ordinaire. Mais elle est en fait légèrement incurvée vers le verre ce qui permet de le protéger. Les chocs se font principalement au niveau de ce qui est le plus haut sur la montre : c’est souvent le verre. Par ce léger dévers, sur la Monster, ce sont les bords de la lunette qui prennent (bien visible sur la V1, d'ailleurs ! :affraid: ).
D’autant que contrairement à la plupart des plongeuses Seiko, la Monster n’a pas d’insert de lunette. Les indications de minutes sont directement dans la masse de la lunette.

Cette ingéniosité est présente sur les deux versions.

La SRPD25 est en titane carboné, chiffres et indications sur la lunette sont en blanc coquille d’œuf comme les index et les aiguilles.

Pour la SKX779, la lunette est en acier « ordinaire » sans aucun revêtement particulier.

Maaais… Là où la V1 est censée aller barouder des heures durant, ce n’est pas le cas de la Monster 4. La préhension de la V1 est top grâce à ses gros crans et ses petits usinages sur les gros crans. Pour la V4, si la préhension est bonne grâce aux mêmes gros crans, il n’y a pas d’usinage.


Le boitier

C’est sans doute là que l’on voit l’embourgeoisement…

Pour la SKX779, le boitier est la suite logique d’une lunette ingénieuse. L’objectif est de protéger les éléments fragiles de la montre, c'est-à-dire principalement la couronne et la lunette (qui protège elle-même le verre).

Le boitier de la Monster reprend donc le principe des shroud des Tuna, c'est-à-dire une protection circulaire autour de la lunette qui sert également de protection pour la couronne (une sorte de prolongement des protèges couronne).

Pour les version 1 et 4, il y a donc un espèce de shroud métallique autour des cornes qui permet de protéger cette zone sensible et notamment l’insertion du bracelet, puisque ce ne sont pas les pompes du bracelet qui se trouvent en première ligne en cas de choc.

Mais… l’ingéniosité de la V1, on ne le retrouve pas sur la V4, notamment pour la protection de la couronne. A 17min sur la V1, on a un léger décrochage, un ajout métallique qui permet de protéger la couronne. Pour la V4, il n’y a rien ! Donc, oui, il y a une protection de la couronne, mais ce n’est pas au niveau de la V1 !

Le shroud est brossé pour la V4, brut pour la V1.

Pour les dimensions, la V4 est un peu plus grosse que la V4.
Lug to lug : V1 : 47,8 ; V4 : 49
Epaisseur : V1 : 12,8 ; V4 : 13,5
Diamètre : V1 : 47 ; V4 : 47
Diamètre avec la couronne : V1 : 42 ; V4 : 42
Ouverture de cadran : V1 : 30 ; V4 : 32

Image

Image


Le fond

Là encore, on voit la version embourgeoisée. Pour la V4, le fond est brossé. Pour la V1, le fond est brut.


Le bracelet

Image

Image


Le bracelet de la Monster fait partie de ses caractéristiques : une fine partie polie, le reste est brossé. Toujours une boucle avec une extension de plongée. Et toujours un léger évasement autour des cornes.

Encore une évolution embourgeoisée ! La V4 a des end links ce qui n’est pas le cas des V1.
A noter aussi que la boucle fait 18mm sur la V1 et 20mm sur la V4.
(Et que la mise à la taille du bracelet est la pire de tous les bracelets que j’ai connu ! pour la V1 comme pour la V4 ! :banging: :banging: )


Le mouvement

Un 7s26 pour la SKX779, un 4r36 pour la SRPD25. Le nouveau tracteur de Seiko, finalement, 20 ans plus tard !


Le lume

Equivalent pour les deux versions, c'est à dire, simplement excellent !




Voilà pour la comparaison entre les deux Monsters ! Une Monster V4 qui reprend les caractéristiques de la Monster originale mais qui s’embourgeoise clairement.
Elle perd du côté roots aventurier, elle gagne de la classe.
Finalement… Elles sont très différentes ! ;)


A vous !
:Canotier:

(Faut que je prenne le temps de sortir l'APN pour bien montrer tous les détails ;) )
Seiko - ZRC - Sinn - Bohen - Damasko - Tudor
Pour mes revues et mes petits mods, cliquer ici
Pour l'état de mon établi, cliquer ici
Et, pour mon chemin horloger, cliquer ici
Et... Merci LeNissart pour l'avatar !
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
Fou furieux
 
Messages: 2373
Inscrit le: 15 Juil 2017, 19:28

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar ergel » 18 Jan 2021, 02:07

Très sympa à lire et découvrir Ishtar !
Alors perso j'en suis encore comme à tes débuts
Ishtar a écrit:La première fois que j’ai vu une Seiko Monster, je l’ai trouvé absolument horrible

Ou presque. Cette V4 me réconcilierai presque avec les Monster (pas le double cycloooope), même si cette lunette fortement crantée me rebute encore un peu.
L'avenir dira si je suis un chemin similaire ;)
A vrai dire, les versions noire fond orange ou noire fond rouge me tenteraient presque... Mais on voit moins le crantage de la lunette, c'est peut-être pour ça...
Tu as déjà vu ou eu dans les mains une Heimdallr Monster qui t'aurait permis de comparer ?
Image

Deux Minutes, Montres En Main, c'est par ici :
l'Instagram et La chaîne YouTube
Avatar de l’utilisateur
ergel
Fou furieux
 
Messages: 2931
Inscrit le: 07 Mar 2020, 12:11

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar Kashio » 18 Jan 2021, 10:54

Merci Ishtar pour ce super comparo ! :icon_respect:

Pour moi c'est définitivement la V1 (cadran orange) qui reste la plus désirable. msp_love
Tout comme toi, le premier contact avec la Monster fut teinté de dégoût. Mais au fil du temps, c'est probablement sa singularité qui la rend attachante. :think:
Image
Avatar de l’utilisateur
Kashio
Fou furieux
 
Messages: 2791
Inscrit le: 05 Aoû 2018, 19:43
Localisation: ⓂⒼⓃ

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar Garcimore » 18 Jan 2021, 11:02

Belle revue/comparaison ! msp_thumbsup

Par contre tu as oublié de comparer leur prix ;)
"Je tiens beaucoup à ma montre, mon grand-père me l’a vendue sur son lit de mort." (Woody Allen)
Revues : Seiko Alpinist | Parnis vs Pagani | Le Bund, ça va avec tout
Avatar de l’utilisateur
Garcimore
Dément
 
Messages: 5725
Photos: 0
Inscrit le: 25 Juil 2018, 11:20

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar LeNissart » 18 Jan 2021, 12:46

Coucou Ishtar difus_hibye ,

Bon je vais être un des rares voir le seul sur le forum mais je n'aime pas les Monster Image. Mais bon ce n'est pas grave je me lance , Je trouve ce modèle disgracieux au possible . La Monster et la Samouraï je ne peux pas les blairer mais bon les goûts............. msp_sleep

Par contre ton comparatif est très intéressant, il permet de mieux connaître des modèles, de voir les différences, évolution etc . En plus il est très bien fait . Merci pour ce sujet complet msp_wink
Image
Image


Image
Avatar de l’utilisateur
LeNissart
Fou furieux
 
Messages: 4338
Inscrit le: 24 Fév 2017, 18:53
Localisation: Sur M.G.N

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar Ressort » 18 Jan 2021, 15:10

C'est quoi le shroud, le lug to lug, les endlinks, le lume ?

:icon_gratgrat:
MP si besoin ;)
Ressort
Fou furieux
 
Messages: 2075
Photos: 0
Inscrit le: 01 Juil 2013, 22:16

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar ergel » 18 Jan 2021, 15:25

Réelles questions ou pour le fun ?
Si réelles je tente, sinon je passe pour un con ;)
Shroud c'est la partie du boîtier tout autour sur les Tuna je crois qui protège et qu'on retrouve sur les Monster
Lug to lug c'est la distance corne à corne
Endlinks les embouts finaux qui font qu'un bracelet n'est pas droit mais épouse le boitier, sur bracelet métal principalement
Lume la matière luminescente. Nom générique pour C3, lumibrite, luminova, superluminova...
Image

Deux Minutes, Montres En Main, c'est par ici :
l'Instagram et La chaîne YouTube
Avatar de l’utilisateur
ergel
Fou furieux
 
Messages: 2931
Inscrit le: 07 Mar 2020, 12:11

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar Ressort » 18 Jan 2021, 15:51

Lume je sais j'avoue :mrgreen:

les autres, je n'ai jamais entendu ca je dois dire...
Merci ! :thumbsup:
MP si besoin ;)
Ressort
Fou furieux
 
Messages: 2075
Photos: 0
Inscrit le: 01 Juil 2013, 22:16

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar Untel » 18 Jan 2021, 16:08

Un excellent comparatif (qui a dû prendre du temps). Bravo. :thumbsup:

La première fois que j'ai vu la V1 j'ai comme beaucoup eu la même réaction de rejet. Et puis les goûts changent, on se dit qu'après tout... Et là PAF, soit elle n'est plus disponible soit les prix ont gonflés.
Bref, passons.
Mais en voyant cette version "embourgeoisée" j'ai d’emblée envie de la prendre. Elle ne ressemble à rien de ce que je possède déjà et même si elle s'est assagie par rapport à la V1, elle ne passe pas inaperçu.
Reste le problème du cyclope, qui fait l'unanimité contre lui. D'ailleurs, il est efficace au moins ?
Reste également le problème du prix. Là on reconnait la politique de Seiko qui gonfle ses marges.
Et, ET, chose à laquelle je ne m'attendait pas : la couleur "coquille d’œuf" des aiguilles et index. C'est pas mon truc sur une montre neuve, dommage.

Verdict : il faut que je la vois de près pour l'essayer et me faire une idée précise.

Encore merci Ishtar pour ce comparatif. :thumbsup:
Avatar de l’utilisateur
Untel
Modérateur Global
 
Messages: 35019
Photos: 0
Inscrit le: 18 Fév 2011, 23:45

Re: [COMPARAISON] Seiko Monster V1 et V4 : l'embourgeoisemen

Messagepar ergel » 18 Jan 2021, 16:26

Untel a écrit:Reste le problème du cyclope, qui fait l'unanimité contre lui. D'ailleurs, il est efficace au moins ?

Surtout que sur Hardlex pas sûr de pouvoir le faire sauter au chalumeau, pas tenté pour le moment !
Image

Deux Minutes, Montres En Main, c'est par ici :
l'Instagram et La chaîne YouTube
Avatar de l’utilisateur
ergel
Fou furieux
 
Messages: 2931
Inscrit le: 07 Mar 2020, 12:11

Suivant

Retour vers Plongeuses et sportives

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité