Index du forum Montres pour gens normaux Plongeuses et sportives

Les montres conçues pour le sport, la plongée et la vie au grand air.

[REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar Ishtar » 08 Aoû 2019, 21:33

Allez les amis, un peu de temps en ce soir pour finir, je vous avez promis une revue de ma dernière acquisition, et bien la voici ! :D

Il s’agit d’une montre connue et reconnue, dont plusieurs exemplaires trainent déjà sur le forum. Et je n’ai pas non plus l’habitude de faire de revue presque un mois et demi plus tard mais bon… Bonne lecture ! ;)



Ça faisait des mois et des mois que ce modèle me tentait, mais lorsqu’elle était en promotion, ce n’était jamais le bon moment. Ça l’a finalement été le mois dernier. Après une bonne info de Mephissto, je me décide en sortant du bureau d’aller enfin l’essayer puisque j’admets que son diamètre annoncé de 47mm me faisait un peu peur. Je l’essaie et je craque.

Voici donc ma nouvelle montre, une Solar Seiko, la SNE498, surnommée la Tuna Solar pour sa ressemblance avec… la mythique Tuna.


Justement, parlant de mythique, la SNE498 reprend des codes historiques des plongeuses Seiko. Juste pour la brève présentation de ce que représente ce modèle dans la tradition des Seiko, sinon, je vous invite à lire ce super travail de Alemmar ici : viewtopic.php?f=20&t=8555



La SNE498, descendante de plongeuses mythiques



Pour faire un peu d’histoire, cette SNE Solar c’est une version moderne (mais quasiment une réédition d’un point de vue esthétique, taille exclue) de la fameuse 6159-7010, sortie en 1975. Révolutionnaire à l’époque (plongeuse à saturation, utilisation du titane, 600m de WR, utilisation d’un joint particulier…), c’est une montre outil avec son, si particulier, shroud en céramique et titane.

Image
(source fratello watches)


A noter que cette version a été rééditée par Grand Seiko sous le nom de SBDX005. La version solaire qui correspond à l’esthétique de cette montre, c’est la SNE497.
Image
La fameuse SBDX005 (source Rakuten)

Image
Et sa petite sœur solaire, la SNE497 (source carrousel)



C’est le design de la SBBS018 (dite.. Golden Tuna ! ) mais aussi de toute la collection des Tuna que je vous invite à découvrir ici : https://www.60clicks.com/ultimate-seiko ... ors-guide/ (toutes ne sont pas présentes, l’article datant de 2017).



La SNE498 que j’ai choisi est, elle, la réédition d’une autre montre légendaire : la 7549-7009. Créée avec un cœur en quartz en 1978, elle a connu l’aventure (la vraie, au Pôle Nord !) et son paquet de brevets déposés. Elle a existé en étanchéité 300m et 600m.


Image
La 7549-7009 (source : thewatchsite)


La version SNE a donc été déclinée en plusieurs modèles. Aux deux modèles historiques, s’ajoute une version Pepsi (et une version bleue et acier, save the ocean, qui n’est pas sur la photo)

Image
(source strapcode)


D’autres déclinaisons existent également, en version dites ‘’street’’.
Image


Voilà donc brièvement la glorieuse lignée de cette modeste SNE498 et de ses sœurs et cousines, dites aussi Seiko Prospex Tuna Solar ou Baby Tuna Solar.



Les spécifications techniques :


- Calibre solaire : Seiko V157
- Précision annoncée : 4sec/jour (en réalité beaucoup plus précise)
- Diamètre : 47mm
- Lug to lug : 44mm
- Epaisseur : 12,4mm
- Poids : 69g
- WR : 200m
- Couronne vissée à 4h
- Lunette unidirectionnelle 120 clicks
- Insert : composite recouvert de plastique, lumé entre 12h et la graduation 15
- Guichet date (sur fond noir !)
- Shroud : composite noir
- Cadran : noir
- Aiguilles : forme classique des divers Seiko, les heures et les minutes sont couleur acier brossés, celle des secondes est elle dorée sauf sur le contre poids.
- Bracelet : rubber Seiko noir avec passant et boucle doré
- Verre : hardlex
- Fond : plein avec le fidèle logo Tsunami ainsi que les mentions ‘’Air Diver’s 200’’, ‘’Seiko’’, le X de Prospex et les informations courante (numéro de série, mouvement…)


Voilà pour les specs ! Maintenant, les copains, plongeons dans cette montre et son utilisation au quotidien ;)




Le boitier


Commençons par le plus visible : le boitier !
Comme je l’ai déjà dit plus haut, sur le papier les specs font peur… Une boite de 47mm ? C’est ‘‘ beaucoup ‘‘ ! Mais pas de panique, une fois au poignet, c’est oublié. La raison est simple : le shroud (tenu par 3 vis). En réalité, cette plongeuse ne fait que 40mm sans ce ‘‘ shroud ‘‘ qui est l’identité visible de la Tuna (comme une Orient Ray, par exemple et moins qu'une NY0040).

Il est en composite, de couleur noir. Découpé pour permettre la manipulation de la lunette entre 12h et 3h et entre 6h et 9h.

Image
Le boitier vu d’en haut, pas diablement impressionnant…



L’autre chose qui surprend dans la prise en main de cette Tuna, c’est son absence de cornes. Elles sont petites (ne dépassent pas du shroud) et sur cette version sont en PVD noir. Le bon point ? Elles sont percées.

Image
Le boitier, cornes et shroud du côté de la couronne.


Image
Et de l’autre.



La couronne


Banale et sans intérêt. Elle est vissée, avec des rainures pour faciliter la préhension. Pas de gravure, donc rien à signaler à part sa jolie couleur dorée, assortie à la lunette (mais pas tout à fait ^^).

Image



Le cadran


Le cadran est bien noir malgré les cellules photovoltaïques (seule un léger Y est visible selon la lumière). Il est esthétiquement proche d’une SKX ou toute autre plongeuse avec des index ronds, avec quelques spécificités à la sauce Tuna.

Image



Le guichet date est cerclé de peinture blanche/argent. Les seules mentions présentes sont : ‘‘ Seiko ‘‘ à 12h, le X de Prospex suivi des mentions ‘‘ SOLAR ‘‘ et ‘‘ DIVER’S 200m ‘‘ à 6h.

Image

Une belle finition autour du guichet date (avec –heureusement !- un dateur noir ;)


Sous l’index des 6h se trouve les indications liées au mouvement.



Les index


Comme je disais, la Tuna ne reverse pas les codes en la matière. Mais notons tout de même que les index sont collés. Le lume est généreusement disposé à l’intérieur de l’index (et plutôt bien centré chez moi).

Image



Image
Les index à 3, 6 et 9h sont légèrement plus gros que les autres et disposent d’un trait (toujours collés) qui les prolongent vers le centre.



[resize=900][/resize]
A 12h trône un index triangulaire, lui aussi prolongé.



Le chemin de fer


Ordinaire pour une plongeuse : simple et efficace ! Une graduation toutes les minutes (celles de 5 sont un peu plus grasses), le tout peint en blanc/argent.



Les aiguilles


C’est ici que se trouve la principale surprise de cette montre.
Les aiguilles des heures et de minutes sont en acier brossé ce qui donne de superbes reflets, particulièrement surprenant au début.
L’aiguille des secondes est, elle, dorée. Le contrepoids est noir.
A mon sens, le petit truc en plus !

Image


Image


Image



La lunette


Autre spécificité de cette Tuna, sa lunette or, brossée.
Image


La finition va jusqu’à rappeler cette couleur or à l’intérieur de l’insert, ce qui rajoute un peu de chaleur.
Image


La lunette est assez particulière comme je le disais plus haut. Complètement matte, recouverte d’une sorte de plastique et sans aucun relief. Le triangle à 12h est donc imprimé comme les autres graduations.

Image

Cela lui donne un aspect bien homogène et baroudeur… Ce qui ne me déplait vraiment pas ;)

Image

Elle clique bien, même si elle est douce.


Et côté garde robe ?


La Tuna est particulièrement agile en terme de changement de bracelets. Elle est livrée (pour cette version) sur un rubber noir, doux, et trop long. Mais une fois recoupé, il est vraiment confortable à mon goût !

Image


Mais rien ne lui résiste vraiment, voici quelques images :

- Sur acier Hexad noir :

Image

Image


- Sur nato cuir :

Image


- Sur bracelet type Erika de Zuludiver :

Image


- Sur nato ordinaire :

Image

Image

- Sur mesh noir :

Image


- Sur rubber Obris Morgan orange :

Image


Et puis toutes les autres combinaisons possible (le nato noir ou coloré, les rubbers, voir d’autres aciers : j’en attends un mais je ne sais pas s’il finira sur cette Tuna).




En conclusion :


Allez pour finir cette revue, voici quelques points positifs et négatifs après un bon mois de cohabitation :

Points positifs :

- Sa gueule (c’est pour ça que je l’ai choisie et… je l’aime ! msp_love)
- Ses finitions (les aiguilles surtout, mais ses beaux index, sa lunette, les secondes qui tapent bien les index)
- Sa forme qui fait qu’elle se pose parfaitement sur mon poignet : hyper confortable !
- Sa polyvalence pour les bracelets
- Ses cornes percées


Points négatifs :

- Shroud qui fait un peu léger (peut être que je finirai par un mettre un en métal…)
- Lunette dont la préhension est pas géniale
- Couronne pas tout à fait de la même couleur que la lunette
- La seconde morte (oui, je sais c’est une solaire…)
- Bon lume, mais faiblard comparé à la monster



Petit wristshot avec le dernier bracelet… Attention les yeux !

Image




Merci à tous pour la lecture ! :D
(et les heureux propriétaires de cette petite bombe vous êtes les bienvenus pour faire vivre un peu ce fil, à la gloire de la Tuna ! :lol: :lol:)
Dernière édition par Ishtar le 27 Jan 2021, 02:01, édité 1 fois au total.
Orient - Citizen - Seiko - Squale - Marathon - Sinn - Helm - Damasko - MAT
Pour mes revues et mes petits mods, cliquer ici
Pour l'état de mon établi, cliquer ici
Et, pour mon chemin horloger, cliquer ici
Et... Merci LeNissart pour l'avatar !
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
Fou furieux
 
Messages: 1977
Inscrit le: 15 Juil 2017, 19:28

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar Steflounissart » 08 Aoû 2019, 22:00

Merci pour la revue détaillée Ishtar :icon_respect:
Tes photos lui rendent hommage.

Une très jolie plongeuse pour qui, comme toi, j'ai eu le coup de coeur msp_love dès sa présentation au baseworld 2018
J'ai également profité du bon plan de meph' :thumbsup:
J'hésite aussi à lui poser un shroud métal yobokies, mais j'ai peur que celà lui donne un poids supplémentaire, car elle est si agréable de légèreté ainsi vêtue.
J'avoue que la 497 me tente beaucoup tellement cette montre me plaît!!

Ton hexad m'avais inspiré, j'en attend un de chez alie ;)
Je vais potasser les liens que tu as donné, car je n'ai pas eu le temps de faire mes propres recherches :angel4:

Pour le fun, 2 photos qui traînent sur mon tel
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Steflounissart
Fou furieux
 
Messages: 3762
Inscrit le: 15 Déc 2016, 09:44
Localisation: Nissa la bella

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar nonox » 08 Aoû 2019, 22:03

Une très belle revue, bravo !!

Envoyé de mon SM-G930F en utilisant Tapatalk
Avatar de l’utilisateur
nonox
Fou furieux
 
Messages: 3145
Inscrit le: 17 Jan 2015, 20:49

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar nonox » 08 Aoû 2019, 22:08

Quelques photos également, j'avais noté qu'elle fait la même taille que la sbbn007
Image
Image
Image
Image
Image


Envoyé de mon SM-G930F en utilisant Tapatalk
Dernière édition par nonox le 08 Aoû 2019, 22:11, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
nonox
Fou furieux
 
Messages: 3145
Inscrit le: 17 Jan 2015, 20:49

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar Tuoner06 » 08 Aoû 2019, 22:11

Très belle revue. Je ne m'étais jamais intéressé à ce modèle.
Je crois que ça va changer. Bravo. Et merci.
Fais bien et laisse dire
Tuoner06
Fou furieux
 
Messages: 1201
Inscrit le: 14 Mai 2019, 15:24
Localisation: Nissa la bella

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar mephissto » 08 Aoû 2019, 23:13

Très belle revue et belle montre (en photo pour moi seulement ^^)
mephissto
 

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar stekino » 09 Aoû 2019, 01:07

Sympa la revue msp_thumbsup

La mienne est repartie chez Ocarat (même le modèle d'échange avait ce problème d'aiguille des secondes qui tombait pas en face :banging: )

Sinon je m'étais renseigné pour le Shroud mais bon au final ça coûte un peu moins que la moitié du prix de la montre (environ 110$) donc c'est pas donné. Les quelques liens que j'avais trouvé :

https://watchnian.ecwid.com/Shrouds-c34542079

https://s161.photobucket.com/user/yobokies/library?page=1
Avatar de l’utilisateur
stekino
Malade
 
Messages: 723
Inscrit le: 18 Oct 2016, 22:20

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar LeNissart » 09 Aoû 2019, 08:27

Félicitations Ishtar pour cette revue très complète et détailler , j'ai appris pas mal de chose sur ses différents modèles . C'est toujours intéressant d'avoir ses renseignements et surtout le ressentie sur une montre .

Comme je l'ai dit je regardais de très près les versions " Street " (Kaki ou Grise ) dont tu parles dans ta revue et que j'aime beaucoup mais j'attends la sortie des nouveaux modèles en septembre pour faire mon choix . Merci pour cette revue très complète , sauf le prix (à moins que je l'ai raté ) qui je pense est aussi un renseignement très important pour faire son choix . msp_wink
Image

" La vraie valeur d'une personne réside , non dans ce qu'elle a , mais dans ce qu'elle est "

d'après la citation d'Oscar Wilde 1854/1900
Avatar de l’utilisateur
LeNissart
Fou furieux
 
Messages: 3651
Inscrit le: 24 Fév 2017, 18:53

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar lesmontres » 09 Aoû 2019, 10:28

Félicitations Ishtar pour ta nouvelle acquisition et surtout félicitations pour ta très belle revue avec de superbes photos !!
Elle me titille pas mal cette montre de plongée..
msp_thumbup
Avatar de l’utilisateur
lesmontres
Modérateur Global
 
Messages: 30970
Photos: 20
Inscrit le: 14 Juin 2012, 21:50
Localisation: Les plages du Sud Ouest

Re: [REVUE] Seiko SNE498 dite Golden Tuna Solar

Messagepar Galli » 09 Aoû 2019, 14:02

J'ai la version noir et blanche et je kiff cette montre msp_thumbup
Avatar de l’utilisateur
Galli
Passionné
 
Messages: 364
Inscrit le: 09 Déc 2014, 16:32

Suivant

Retour vers Plongeuses et sportives

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités